LE

«Mes chers légionnaires d'Ukraine», adresse du général Alain Lardet, commandant la Légion

Retour
| 01 Mars 2022 | 4303 vues

Le général Alain Lardet, commandant la Légion étrangère, prend la parole pour s'adresser aux légionnaires d'origine ukrainienne, tirailllés par l'invasion russe. Il annonce le déploiement d'urgence de mesures pour ces derniers et souligne que le système "Solidarité" singulier à la Légion sera à la hauteur du rendez-vous pour les familles.

Legio, Patria, Nostra

C’est par ses mots, que vous, les légionnaires d’origine ukrainienne ou de la région en particulier, coiffez le Képi blanc : « Nous jurons de servir la France avec honneur et fidélité ».

Je vous l’ai écrit il y a un an tout juste, dans notre magazine Kb « au nom de la Fidélité » :

Les légionnaires ne sont pas apatrides et la Légion ne leur demande en aucun cas de renier leur patrie d’origine, ni encore moins de la combattre.

Mais la Légion ne distribue pas les causes à combattre aussi belles qu’elles puissent être. Elle a été créée pour le service de la France, accueillant des volontaires. Notre honneur est de ne pas choisir nos causes mais de servir la mission qui est sacrée.

Votre fidélité de légionnaire est le cœur de notre engagement. Elle est pour le temps que vous avez décidé dans votre contrat, insurpassable.

La fidélité est-elle douloureuse ? L’histoire de la Légion depuis presque 200 ans est remplie de douleurs mais d’honneur, celui qui reste par-dessus tout. Un de nos anciens a déclaré : « on peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier. On ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de mentir, de se renier, de se parjurer »

Mes chers légionnaires d’Ukraine ou de la région, concernés par cette guerre, je compatis à votre tiraillement intérieur. Votre patrie d’origine saigne et souffre, vos familles sont frappées par cette guerre. Pourtant, pour les quelques-uns confrontés à la tentation de courir là où l’incendie fait rage, je vous dis que les guerres ne se gagnent que si chacun remplit sa mission, là où il se trouve. Comme père Légion je sais que je dois vous encourager dans cette voie de l’honneur : ne vous parjurez pas, pour vous et pour la Légion, maintenez votre service avec honneur et fidélité.

Qui sait si demain, votre unité ne sera pas engagée, où serez-vous ? vous manquerez alors à votre binôme, frère d’armes comme tout légionnaire.

Chères familles légion, éprouvées pour certaines, soyez assurées du soutien de la Légion étrangère. Pour faciliter la mise en sécurité des familles fuyant la zone de conflit, j’ai autorisé les légionnaires le désirant, à se rendre sur autorisation, dans un pays limitrophe de l’Ukraine afin de les recueillir.

Sachez que tout légionnaire concerné par ce conflit pourra solliciter la Légion étrangère pour l’aider à accueillir dans l’urgence, sa famille dans le respect de la réglementation applicable en France, en particulier selon l’évolution des directives relatives à la prise en compte des réfugiés.

La solidarité Légion, corollaire de l’engagement total du légionnaire au profit de notre patrie, pourra ainsi, à sa mesure et selon ses priorités, fournir une aide matérielle ou administrative. Dans ce cadre, la Légion travaille à la mise en place d’une cellule d’écoute pour répondre au mieux à vos besoins.

Soyons unis et responsables pour notre Légion étrangère.

 

Vous pouvez retrouver l'intervention video sur la chaine Youtube de la Légion étrangère https://www.youtube.com/watch?v=pmcELxwEyJ0