Les valeurs de la Légion

Editorial du COM.LE du Képi blanc N° 756.

L'enregistrement par la musique de la Légion étrangère du disque en partenariat avec Deutsche Grammophon suscite un engouement exceptionnel et les medias se sont emparés du projet pour en vanter les mérites. Tout récemment, une journaliste venue à Aubagne voir répéter les musiciens, déclarait avec un sourire rayonnant sur un plateau de télévision, à propos des légionnaires : "Ils incarnent le dénuement et l'anonymat, à une époque qui ne vénère en fait que l'inverse, les people et le fric". À l'évidence, la Légion étrangère marque les esprits par les valeurs intangibles qu'elle porte.

La réputation de la Légion étrangère repose sur ces valeurs. Elles ont été magnifiées lors du combat de Camerone dont nous fêtons cette année le 150e anniversaire. Ainsi, malgré les aléas de l'histoire, la Légion étrangère a fasciné et fascine encore. Elle continue de recruter des jeunes venus d'Europe et du monde entier. Trois raisons me viennent à l'esprit pour expliquer cette pérennité.

Tout d'abord, si la Légion attire, c'est parce que la France attire. Puissance rayonnante dans le monde, la France joue un rôle international qui va bien au-delà de son simple poids économique. Elle demeure la "Patrie des droits de l'Homme", celle qui accueille l'étranger en rupture avec son passé. La Légion offre à cet étranger un cadre original mais exigeant pour se reconstruire au service de sa terre d'accueil.

En outre, les légionnaires sont par essence des hommes venus refaire leur vie à travers un cursus fait d'action et de dépassement de soi. Cette soif d'engagement se réalise pleinement dans les opérations extérieures que conduisent les Armées françaises dans le monde. Ces missions viennent ainsi légitimer la disponibilité sans faille de ces hommes souvent sans famille et leur entraînement rustique et rigoureux.

Enfin et surtout, c'est peut-être le style de commandement à la Légion qui permet à cette attractivité de durer dans le temps. Ce commandement "à la française" peut être caractérisé par une proximité de tous les instants, alliant exigence et bienveillance, rigueur formelle et contacts dans la vie courante, en service et hors service. Il oblige le chef, qui se doit de bien accueillir le jeune légionnaire prêt à tout donner en échange d'un peu de reconnaissance.

Ainsi, la Légion étrangère pérennise depuis sa création, cet amalgame improbable entre une population unique au monde, aussi riche qu'éclectique et un commandement forgé dans les écoles de formation de l'armée de Terre française. Alchimie incroyable qui donne cette troupe d'exception à la réputation universelle.

Elle défilera derrière ses drapeaux et étendards, le 14 juillet prochain. Et comme chaque année, les légionnaires descendront la plus belle avenue du monde avec une fierté légitime et renouvelée. Ce jour-là, ils ressentiront directement la reconnaissance des Français pour leur engagement au service de leur "Patrie", la Légion étrangère... française.

Général Christophe de Saint Chamas,
commandant la Légion étrangère

Source : Képi Blanc magazine
Crédit : Légion étrangère

| Ref : 310 | Date : 27-06-2013 | 19687